Nous nous retrouvions à l’horizontale d’un printemps Madrilène. Nous nous fêtions. Nos corps se reconnaissaient des années passées l’un contre l’autre, et se mélangeaient instinctivement. Nos esprits, eux, refusaient, résistaient.

L’interdit. L’interdit. L’interdit. Le plaisir. L’interdit. Le plaisir. La lutte. L’interdit. Le plaisir. La lutte. La défaite, forcement. Depuis nos bouches d’abord, qui s’alliaient aux corps, crachant les mots défendus, trahissant ces esprits qui rendaient leurs dernières forces.

Enfin le débarquement, un mouchoir pour drapeau blanc.

Plus. Plus jamais. Vraiment plus jamais. Encore plus jamais. Toujours plus jamais. Jamais plus. Plus encore. Toujours plus. Jamais plus jamais. Toujours. 

À propos

Benjamin et Isidore Juveneton font des choses.